27 mars 2012

Et c'est la fin de l'été...

Après une journée de cours sur le thème de la prévention, rien de tel que clore la journée avec ce film.


Anders sort de cure de désintoxication pour une journée, histoire de passer un entretien d'embauche. Et de voir quelques amis. Et d'aller à une fête. Et d'aller à la piscine. Une journée pas comme les autres.
Malgré que le film soit lent (j'avoue je me suis encore une fois endormie... Hem...), j'ai été touchée par cette tranche de vie. En fait je ne vois pas comment ce film aurait pu être rapide. La solitude, le fait d'être sorti du monde "nomal", tu ne peux pas le montrer de manière rapide. La détresse non plus. Je ne suis pas dit en sortant que j'avais perdu mon temps, loin de là. En fait la lenteur veut tout dire. Il y a besoin de temps. Pour s'en sortir, pour vivre, pour tout faire, ou ne rien faire.
La fin est prévisible dès le départ, mais ça donne du charme. Et l'acteur qui joue Anders a un grand avenir. Il vit son personnage. On en oublie que c'est un film. Et c'est la vie qui passe devant nous...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire