5 avril 2014

Myrien? Myro!

Décidément, j'ai définitivement de la peine à faire mes chroniques de livre ces temps...Oui je lis, mais je n'arrive pas à écrire... Sauf pour un livre de l'OCDC!
 

Encore une fois, un arrivage un peu spécial dans ma boîte aux lettres que ce récit... bizarre. Je n'ai encore une fois pas réussi à crocher, et j'ai dû m'arrêter au milieu du premier tome, malheureusement. Même si le myrien principal m'était sympathique, malgré tout les aléas de sa folle jeunesse, je n'ai pas réussi à rentrer dans son univers un peu particulier.
En lisant le prologue, avec l'histoire des races et du pourquoi du comment le myrien était arrivé à son stade, je m'attendais à quelque chose d'épique, genre le sauveur des myriens est né, vive lui! Et bien non. Après d'accord, tout héros doit avoir sa jeunesse. Mais déjà dans cette jeunesse, j'ai trouvé que beuacoup de piste lancées n'étaient pas assez exploitée. Après oui, je me suis peut-être arrêtée trop tôt et que ces pistes sont utilisées plus tard. Mais à force... j'ai perdu patience.
En plus, l'écriture sous forme de petit chapitre (ah ben oui, des nouvelles, tiens!) m'a un peu destabilisée. J'ai eu l'impression d'être balotée dans tout les sens et de ne rien réussir à suivre. En plus, encore une fois à cause du pleins de pistes, je n'ai pas réussi à me fixer sur une chose. Sauf sur ma frustration.
Dommage, parce que je suis sure que l'idée de base est bonne et bien exploitable! Ou peut-être qu'encore une fois, je n'étais pas dans cette humeur de lecture là...

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire