21 juin 2010

Pensée de la journée


"Tout le monde entend ce que tu dis. Tes amis écoutent ce que tu dis. Tes meilleurs amis découvrent ce que tu ne dis pas"

Après un week-end haut en couleur, je me dis que j'ai de la chance d'avoir des ami(e)s pareils. Des gens sur qui ont peut comptés quand on est pas bien moralement, physiquement, avec qui ont peut parlés de tout et de rien et se retrouver imbriqués dans des délires impossibles que seul nous comprendront. Des partages de visions, de passions, de moments de vie qui font de magnifiques souvenirs.

Ceux qui me viennent en vrac :

- la famille twix et les cousins mars, à une table d'une certaine cafèt...
- Barcelone, en voyage d'étude et post étude
- les soirées loup garou
- les anniversaires : le malibu a montbenon, les repas canadiens, les délires sur mars et venus
- les pauses de midi à l'uni : la faculté des langues, les grands débats
- le zelig, ou on peut refaire le monde
- les festivals à secouer les cheveux comme des malades
- Budapest
- Londres et son ambassade
- les délires shopping
- les fous rires à se faire des abdos

Lien privilégié, l'amitié est dure à conquérir et facile à perdre. Mais ce sont les disputes qui la rendent plus fortes, en plus de tout les moments partagés. Ce ne sont pas les ressemblances qui créent une amitié, ni les différences. Ce sont les discussions et les découvertes mutuelles.
Combien de fois j'ai cru connaître une personne, la prendre pour une amie, alors que ce n'était pas le cas. Amitié feinte qui permet d'apprendre la rude loi de la vie : malheureusement, il faut se méfier des gens. Mais cette méfiance peut empêcher les rencontres. Donc il en faut une juste dose.


Et toutes ces pensées, de quoi me viennent-elles? De ce week-end où je me suis rendue compte des ami(e)s que j'avais, encore une fois. Toutes différentes, et en fait, avec quelques ressemblances. Et tout ça pour  faire une déclaration ouverte : "Je vous aaaaaaaaime" :)

Une pause le temps de lire un peu

Aucun commentaire:

Publier un commentaire