10 mars 2011

Elle est passée par ici, elle repassera par là…

Ca commence par The Clash, ça se termine par Mozart. Ca commence par la dépense, ça finit par la découverte. Ca commence par les années contemporaines, et ça se termine par l’impression de débarquer après le passage de Mussolini.
Les deux chansons qui peuvent bien résumer mes vacances, et qui me sont restés dans la tête pendant une bonne semaine. Et quelle semaine!! Après les examens, enfin une semaine de vacance, à ne penser à rien sauf à profiter! Et ce n’est pas peu dire Sourire
DSC_0082
The Parlement
D’abord quelques jours à Londres à faire les touristes avec la sœur. Big Ben, Westminster, London Bridge et Abbey Road n’ont plus de secret pour nos jambes, ils ont été chequé, comme des bonnes touristes. Et l’hôtel easyjet, et bien ça cartonne!
DSC_0282
Abbey Road
Ce qui a fait que ces vacances ont changés du tourisme pur, ce fut la comédie musical de Billy Elliott, tiré du film du même nom. Déjà, celui qui joue Billy doit avoir un sacré niveau de danse pour assurer à ce point! Bon…faut d’abord réussir à se faire à l’accent de Glasgow, qui est quand même assez prononcé, et l’humour anglais, qui reste quand même obscur quelque fois…mais bon. Au moins, on a bien profité et les trois heures de spectacle sont passés en cinq minutes.
P2150527
Victoria Theatre
Une autre particularité fut la visite d’Oxford Street et de ses magasins qui a amené la ruine de ma carte de crédit. La surchauffe plutôt. En un tiers de rue, nous avons du à nous deux sortir avec un sac de chaque magasin. Mais ça fait plaisir, et ça fait du bien!
DSC_0418
St James Park
Sinon, faire deux voyages de suite, c’est quand même assez chaud! Rentrée le jeudi soir, vidage de valise pour la refaire car vendredi matin, on part vers le Sud avec Milan! Trois heures de train et nous voilà quittant la pluie pour trouver un soleil brillant, et une chaleur qui nous manquait! D’abord découverte de la place principale, celle du Dome et de cette énorme cathédrale construite en 600 ans.
DSC_0020
Duomo
Ensuite, il faut quand même ne pas rater la magnifique vue sur les toits de Milan, surtout au coucher du soleil. Moment magique!
DSC_0205
le toit
Milan, on a l’impression de se trouver en Italie d’après guerre… pourquoi? beuh… peut-être les maisons, l’ambiance… En tout cas, cette semaine, elle a bien fait du bien, et vivement la prochaine!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire