13 avril 2011

non tu n'auras pas raison de moi!!

Bon. Après deux mois de lecture, je suis ENFIN arrivée au bout de ce satané pavé de 800 pages!

Et que dire?
Beaucoup de choses et peu en même temps... D'abord, il est rare que j'aie envie d'abandonner un livre. Mais là... Je crois que cette pensée m'a traversé plusieurs fois l'esprit! Pourquoi?
- La longueur. 800 pages, c'est beaucoup, sauf quand c'est passionnant.Et là, je dois avouer que les 3/4 du livres sont lents. Voir trèèès lents. Mais les 100 dernières pages alors...mon Dieu que ça vaut la peine de les avoir attendues!!!
- Les références. Les normes APA, j'en ai jusqu'à ras la pâquerette de les voir en cours, alors si même mes livres mes les rabâches... ça ira!
- la déception. En lisant le résumé, je m'attendais vraiment à quelque chose avec plein de suspens. Et bien je l'attend toujours. Même si la fin est vraiment inattendue!!

Mais ce livre à l'avantage de combiner humour, références et humour, et il y a vraiment un grand travail derrière ce livre pour tout intégrer et pour penser aux mille et un détail qui n'arrêtent pas de sortir.

Ah quand même, ça parle de quoi? D'une ado (Bleue) qui idolâtre son père, prof d'uni. Dernière année avant l'uni, les baroudeurs s'arrêtent dans une ville ou tout va basculer. Jusqu'à retrouver la prof préférée de Bleue pendue. (Je ne gâche rien, on le sait dès le départ)

Bon ben...voilà...j'ai pas perdu mon temps, mais j'en ai pas gagné non plus avec ce livre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire