28 août 2011

Heureusement qu'il y a Helena...

Bon. Hier soir, il n'y avait rien d'intéressant à la télé. Ni dans mes films. Donc j'ai osé le regarder, moi, féroce anti-film-harry-potteresque tellement j'ai adoré-adulé-relu-mémorisé les livres, n'importe quel tome que ce soit (bon ok. Peut-être pas le premier). Et alors me direz-vous?


Et bien déjà, sans avoir vu ni le quatre ni le cinq donc je ne me base que sur les trois premiers, ça ne s'est pas arrangé!! J'ai toujours autant envie de hurler à la fin du film tellement je l'ai pas aimé (bon ok. Pas autant qu'aux fins des Twilight.) C'est quoi cette niaiserie dans les histoires d'amour des personnages? C'est quoi ce film beaucoup trop lent qui enlève tout ce qui fait du livre un bon livre? Ok il commence (ENFIN!!!) à être plus noir, il y a un loup garou qui sert à rien, il y a Draco qui a enfin des sentiments (et qui sert ENFIN à quelque chose dans le film), et c'est quoi cette fin???? J'en ai pleuré dans le livre tellement c'était incroyable et là, non ce n'est pas le fait de savoir la fin qui a fait ça, comment ils osent gaché ce moment??? Et il est où le moment ou Harry il part?? Et la jalousie elle est où??
Non non non. Encore une fois, impossible de dire que cet Harry Potter n'est que passable. Il n'est même pas regardable. Oui les effets spéciaux sont quand même bien et heureusement que le quidditch s'est amélioré. Mais sinon...
Ah et quand même, mention spécial à ma très chère Helena Boham Carter qui reste une Bellatrix Lestrange magnifique et qu'on ne voit pas assez!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire