12 janvier 2012

a trois, mais encore?

Bande annonce prometteuse, résumé intriguant : le film aborde de manière frontale le thème de l'addiction sexuelle de Brandon, new yorkais de 30 ans, blablabla. Donc on y va. Pour voir. Et pour Fassbender aussi. 


Et au final, ça reste alléchant et quand même pas mal en surface. Frustrant. Enfin non, l'addiction elle est bien là, on la voit!!! Parce que j'espère encore que pas tout le monde a les mêmes envies... Sinon je suis bien naïve sur la gente masculine... Enfin bref, on voit l'addiction, mais je croyais qu'on voyait aussi comment elle serait traitée. Donc grosse déception de ce point de vue là. Et en même temps, j'ai pas l'impression que ça l'embête trop, à Brandon, d'être tout le temps fourré au toilette... Et ça pose même pas de problème au boulot, donc du coup, ça reste un peu facile...
Mais les personnages sont quand même jouer par des acteurs très doués. J'étais très touchée par Carey Mulligan, qui joue la soeur de Brandon. Sûrement la situation du moment. Comme quoi... on peut voir des choses mais absolument pas s'en préoccuper, jusqu'au moment où...Fassbender est décidément un acteur que je vais suivre avec de grandes mirettes!! Après A dangerous method, je peux dire que monsieur n'a pas peur de se montrer à poil dans ses films, dans tout les sens du terme (et c'était pas pour me déplaire ^^)
Enfin bref. Prometteur, mais la promesse n'est pas tenus... Mais pas d'ennui pour autant!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire