29 février 2012

Pas seulement chez Mano Negra

Il y a peu de film qui me prennent vraiment aux tripes, au point d'en avoir encore mal quelques jours après et en y repensant. La pub laisse parfois passer des petits bijoux. Malheureusement, celui-là en fait partie. Ou comment ne plus pouvoir regarder Guillaume Canet de la même manière.


Dans le cadre des cours, nous avons dû nous farcir plusieurs films en une semaine. Farcir, oui c'est le mot. Parce que quand tu ne l'as pas choisi, c'est quand même saoulant de voir les enfants sauvages et autres pour la xème fois. Donc quand pour la 4ème fois on te dit "nous allons regarder un film", ben m**** alors. Faut avouer que ça s'est vite calmer au moment du générique *Guillaume Canet*. Majorité de filles dans la salle, ça s'entend!
Bref. Pas la question. La question c'est que j'ai eu l'impression de revivre des histoires entendues en stage sur les femmes battues, ou sur les enfants. La vie d'une enfant, dans une famille de paysan, qui ne veut pas devenir paysante, mais partir avec un routier. Ce qu'elle arrive à faire. Mais l'enfer continue. Jusqu'à quel point?
Jusqu'au point où j'en ai pleuré à me dire que ces histoires sont vraies, tordues, réalistes, et mon dieu dans quel monde on vit pour qu'un film pareil puisse ressembler à la réalité! Se dire que tu vas certainement bosser avec des gens qui ont vécu ces histoires, qu'il va falloir te blinder si tu veux pouvoir les aider, eh ben il y a un sacré boulot à faire!!!
Oui j'ai été complètement prise par ce film. Le pire c'est qu'il y a même de l'humour dedas. Pour tuer un peu le réalisme peut-être. Je ne sais pas. Mais mon dieu que le monde est pourri et que ce film est malheureusement tellement bien fait pour le rappeler.
Je ne sais pas si je pourrais le regarder une autre fois en entier. De toute façon, j'aurais pas le choix, je devrais le revoir en partie. Mais si vous pensez encore que les femmes font tout pour se faire tabasser, ce que je ne comprends pas, ou même si vous ne le pensez pas mais que vous pensez que ça ne peut pas vous arrivez, regardez le.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire