5 mars 2012

Aah les femmes…

Bon on reprend un peu le retard de chrochro. Pendant les cours, c’est pas forcément le bon moment, mais bon. En même temps, je sais pas quand les faire sinon!!


La bande annonce m’avait déjà bien marqué. Voir Glenn Close transformée, c'est pas tous les jours quand même! Bon surtout que dans ma tête, elle est restée coincée dans le rôle de Cruella... En le voyant juste après la remise des oscars, j'ai directement compris pourquoi elle avait été nominée. On ne peut pas ne pas être touché par cette femme qui tente de vivre ses rêves dans un siècle aussi machiste. La transformation est quand même impressionnante, et reste cachée.
Une histoire touchante en bref. Quelques longueurs quand même, mais en même temps je ne vois pas d'autres moyens de faire. De l'humour aussi, et ce n'était pas forcément gagné d'avance. Pas sure que les hommes aiment ce film, mais on ne sait jamais...
Peu de film me font pleurer. Et celui-là en a fait partie. Mais il faudrait quand même que je le revoie pour avoir un avis un peu moins tranché!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire