13 juin 2011

ça peut faire mal...

Encore un petit moment de détente, et de rattrapage de retard au niveau cinématographique pour se détendre...


Au départ, beaucoup de violence. J'ai cru que ça allait être tout le long comme ça. Jusqu'à la crise cardiaque. Là ça devient plus intéressant. Apprendre à vivre normallement, à jouer à la console, à rattraper le temps perdu, aller voir une strip teaseuse. Tenter de reprendre goût à une vie qui n'est pas faite pour nous. Ne pas mourir.
Beaucoup d'émotion, pas vu le temps passer. Et Mickey Rourke énorme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire