17 février 2012

Des millions de pattes

Organisée par dingue-de-livres, cette lecture commune m'a permis de commencé la dernière saga qui me résistait de Werber. Et en passant, de faire monter ma progression dans plein de challenge, vu qu'il est devenu un classique la littérature.


Et donc? Eh bien mitigée. Certains passages m'ont vraiment emballée, et d'autres j'ai cru que j'allais m'endormir dessus... En particulier les moments avec les fourmis, lorsqu'il faut tout comprendre leur fonctionnement. Bon en même temps, c'est un passage obligé... Mais quand même un peu longuet à mon goût. Et tout ces gens qui se perdent dans la cave avant qu'on y entre vraiment...mouai... longuet aussi.
Mais j'ai beaucoup aimé l'intrigue autour de cette cave, et la résolution du mystère, eh bien...sympathique. Le style de l'auteur est toujours le même, et quand même avec cette histoire de cave et les murs de couleur, j'ai eu l'impression d'avoir des mini référence au thanatonaute mais avec quelques années d'avance. Ou peut-être que l'idée a été reprise, qui sait!
En fait je crois que c'est l'animal en lui-même qui me pose problème. J'ai de la peine avec les insectes en général. Bon ça va, ce ne sont pas des araignées quand même :) Par conter j'ai beaucoup aimé, comme d'habitude, les passages de "l'encyclopédie du savoir relatif et absolu", même si ce n'est encore que l'ébauche. et les comparaisons que l'on peut faire entre le fonctionnement fourmi et le fonctionnement humain. Il y a quand même peu de hasard laissé au sujet du choix de l'insecte!
Donc une bonne surprise, mais quand même quelques passages longuets. Je pense que j'avais dû le commencer trop jeune...

Du même auteur : Le rire du cyclope

7/20

4/212

Animal

Compté dans le cadre du challenge

Aucun commentaire:

Publier un commentaire